Bulletin d’information n° 9 sur l’accueil de réfugiés : 15 mars 2017

En ce premier trimestre de 2017 nous souhaitons vous tenir informés du déroulement de notre projet pour lequel nous nous sommes engagés avec votre aide bien précieuse.

Pour Jinan et ses filles Hind et Hiba, venues d’Irak

Jinan travaille toujours au presbytère de Poissy et continue à progresser en français ; elle souhaiterait cependant suivre des cours de façon plus intensive pour maitriser la grammaire et mieux écrire, mais elle ne trouve d’organisme adéquat. Elle se prépare à être grand-mère pour la première fois, car Hiba la fille aînée est enceinte.

Hind a pu obtenir un congé formation et suit actuellement une formation pour devenir hôtesse de l’air, ce qui est son rêve depuis longtemps ; elle vient de réussir la partie théorique de l’examen et est très contente; il lui reste la partie pratique (anglais, natation, préparation au sélection de personnel navigant) et elle suit actuellement des cours de natation. Elle devrait finaliser cette formation début avril avant de pouvoir postuler. Dans tous les cas, elle pourra reprendre son travail à l’hôtel Hyatt avant de trouver un nouveau poste.         

Sœur Raghida, Najat et la maman Soumaia ont quitté Maisons-Laffitte, début décembre, pour un logement à Paris proche du lieu de travail de Raghida. Un contact au Secours Catholique de leur quartier à Paris leur a été communiqué, car elles semblent assez isolées.

George et Laïla arrivés de Syrie le 14 décembre 2016 ont commencé le long et difficile parcours des démarches administratives. Leur dossier de statut de demandeurs d’asile est en cours à la préfecture. Nous souhaitons un accord rapide pour leur donner accès à une maigre allocation. Le logement que nous mettons à leur disposition leur plait. Ils s’intègrent chaque jour un peu plus grâce aux gros efforts d’apprentissage du français.  Des premières invitations à déjeuner se sont révélées fort sympathiques et grâce à l’anglais de Laïla il est possible de s’assurer, le cas échéant, de leur bonne compréhension de nos échanges en français qu’il faut privilégier. George est intégré dans un groupe de marche le vendredi matin et Laïla maintient sa forme physique. Ils ont pu revoir leur fils et belle fille qui habitent Strasbourg.

 

Un jeune couple syrien est finalement accueilli par deux paroisses catholiques de Sartrouville. Ils sont logés dans un appartement que SLMM avait repéré pour CIEL. Nous apportons une aide financière pour permettre cet accueil à Sartrouville. Ce jeune couple vient d’avoir fin février leur premier enfant, la maman a du interrompre momentanément ses études d’architecte et le papa envisage une formation en œnologie, sa famille ayant des vignes en Syrie.

Nous envisageons de retrouver nos amis réfugiés autour de réunions d’amitié.

Merci à vous tous qui depuis le début de CIEL soutenez ce formidable élan d ‘accueil.

 

Le comité de pilotage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *